Saison 2010 / 2011


    Invitation  des chasseurs de Maslacq  27  Février




Comme chaque année, les chasseurs fusil
de Maslacq ont invité les chasseurs à l'arc
de l'ACABB à leur dernière battue chevreuil
de la saison, cette belle matinée de chasse
collective s'est terminée dans la convivialité
et  par  le partage d'un excellent repas.

            Merci à tous !
Cliquez pour agrandir l'image


Il  est à souligner que l'ACCA de Maslacq
est  la première  a avoir accepté de recevoir
des chasseurs à l'arc sur son territoire,
et ceci  par  la volonté de son président
Jean Claude Vignasse  qu'il en soit
chaleureusement  remercié ainsi que notre
ami Philippe qui œuvre aussi au sein de
cette ACCA en faveur de la chasse à l'arc !


Jean Pierre

    Brocard  de  Philippe  Bois de Mixe  28  Février

 

Cliquez pour agrandir l'imageHé oui !

C'est la dernière des poussées silencieuses de la saison, nous voilà réunis une fois
de plus au grand parking du Bois de Mixe pour prendre un café  croissant,
décider des lieux de chasse pour la matinée et nous voila partis pour le "Cout " .
Dès les premières traques, beaucoup d'animaux sont levés par notre ami Jean Marc,
mais il n'y a aucune occasion de tir.
Ensuite nous repartons dans le bois de Mixe où nous allons nous poster,
dans un endroit assez difficile d'accès à cause d'une forte pente et du terrain très glissant.
J'arrive enfin à mon poste et là, très vite, j'aperçois  trois chevreuils qui se dirigent vers moi !
Ils sont tout juste à cinq six mètres de moi !
J'ai l'impression qu'ils ne me voient pas ? Ce n'est pas possible ? Je rêve !
J'encoche une flèche, j'essaie d'accrocher mon décocheur, mais je n'y arrive pas, je tremble trop, ça y est, j'arme enfin mon arc,
mais les animaux se sont éloignés, ils descendent un peu, ma flèche part et Clac ! Un arbre interrompt sa trajectoire,
les chevreuils  remontent et disparaissent dans la végétation. 
Cliquez pour agrandir l'imageJe râle comme un voleur, j'encoche une seconde flèche pour attendre la suite des événements,
quand tout à coup j'aperçois dans les houx la tête d'un brocard, j'arme mon arc,
le broc détale commence à remonter la pente et stop net, je lâche ma flèche qui le perfore
pleine cage, il fait quelques mètres et s'effondre.

Jean Marc arrive assez vite après, me félicite et m'aide à ramener le chevreuil en bas sur
le chemin, après la pose du bracelet, où nous attendent les autres  chasseurs.
Ils me félicitent à leur tour très chaleureusement.
Nous retournons aux voitures, tous très heureux de cette belle fin de saison de chasse,
nous prenons les traditionnelles photos de groupe avec notre trophée.

A la saison prochaine et merci à tous pour tout le bon moment passé ensemble cctte saison et que ça dure ! !

                            Philippe

                                                                          Brocard:  28 kg
                                                                          Lieu: Bois de Mixe
                                                                          Distance de tir: 9 mètres
                                                                          Distance de fuite: 20mètres
                                                                          Arc: Elite GTO  60#
                                                                          Flèche: Geologic 400
                                                                          Lame: Slick Trick 100 Grains



    Brocard  de Jean Marc  Bois de Mixe  26  Février



Cliquez pour agrandir l'image
  Le 26 fevrier au matin, affût sur treestand  à  Yango  .
Vers les 8h30 en contrebas sur ma droite arrivent une chevrette  suivie d'un mâle
La coulée est à 25m de mon affût, la femelle avance, passe et s'arrête sur cette coulée,
en face d e  moi, le mâle marque le territoire.
Je laisse s'éloigner la femelle, le mâle prend du retard, il lève la tête et démarre en
trottinant vers sa copine.
Je l'attends, mon arc armé,  à la sortie d'une éclaircie de végétation, je lâche ma flèche
qu'il reçoit plein travers  juste derrière le coude de la patte avant, il vacille aussitôt
et s'écroule à 10m.

            Jean Marc

                                                                                    Lieux: Bois de Mixe (Yango)
                                                                                    Brocard: 25.5 kg
                                                                                    Distance de tir :  25 m
                                                                                    Distance de fuite : 10m
                                                                                    Arc : Compound HCA Speed pro 65#
                                                                                    Flèche : Easton Alu 2020, lame : Stringerr 125g



      Brocard de Christophe  Bois de Mixe  18  Février



Cliquez pour agrandir l'image  Vendredi 18 février 7 h 30 le bois de Mixe se réveille.

Accompagné  de Philippe et Bernard nous arrivons sur le grand parking de Mixe.
Franck, Marc le photographe et archer sont déjà au rendez-vous vite rejoints
par Gaétan, Jean-Pierre, Gérard, Philippe L et sont fils Damien  et Jean-Marc
je pense que je n'oubli personne.
Petit café et viennoiseries, quelques histoires et bien sûr signatures, consignes, 
LA CHASSE PEU COMMENCER.
Direction le Coût première poussée sans résultat. La deuxième, la troisième,
fait monter la tension pour quelques uns ( branches, arbres, houx . . .)
pour ma part sur la troisième poussée, impossible de  faire une flèche à cause
des branches !
Les premiers animaux  sont aperçus ; nous voila repartis pour le Bois de Mixe, " palombière de Gérard ".
Philou poste sa ligne,  je prends le premier poste, Bernard un peu plus haut Gaétan, Philippe et Philou je pense.
Aussitôt posté j'entends des branches craquer, très bon signe, je me prépare.
Ça craque de nouveau, j'aperçois deux brocs, ils prennent la direction de Bernard, le  petit s'arrête et le plus gros descend TAC !
La  flèche de Bernard est partie, le broc prend ma direction,  j'arme et décoche
une flèche qui fait un bruit sec à l'impact….. dans un tronc d'arbre !
Cliquez pour agrandir l'imageLe broc traverse la route, le ruisseau, il est maintenant dans la plantation et là il me semble
qu'il s'effondre ?
Le second broc à son tour décide  de prendre la même direction, s'arrête, écoute Jean-Marc
arrivé j'arme une deuxième flèche mais l'animal  repart passant route et ruisseau.
Jean-Marc arrive sur nous et je lui annonce que Bernard et moi avons fait un tir, il est content
pour nous; je vais voir ma flèche, elle est pleine de sang, la montre à Jean-Marc et en voyant
du sang plus loin, il suit la piste, après l'attente réglementaire, traverse la route, se mouille
les pieds en traversant le ruisseau, il trouve une première tombé du broc, continue et le trouve
dans les fougères mort.
Après cinq ratés là où je chasse habituellement, ça remonte le moral !
Une autre poussée avant déjeuner, à l'endroit  des sangliers, ne donne rien juste un broc qui me démarre à une vingtaine de mètres.
Photos bien sûr, tir de flèches avec un appareil pour mesurer la vitesse de celles -ci, apéro, bon repas
merci  Jean-Marc pour les côtes de sanglier !

Deux autres poussées l'après midi, mais le nombre de chasseurs a diminué, les animaux sont passés à travers les mailles.

Voilà encore une journée qui est passée très vite, une douzaine d'animaux levés, un grand merci à Philou et Jean-Marc
pour toutes ces traques


PS: J'ai oublié de dire un grand bravo à Marc pour cette p…  de photo trop trop belle !
 
      UN GRAND MERCI A TOUS !

                                          Christophe


Cliquez pour agrandir l'image


                    Brocard: 24kg
                    Lieu: Bois de Mixe
                    Distance tir: 20 à 25m 
                    Distance de fuite: 70m
                    Arc: Compound PSE NOVA 60#
                    Flèche: Beman Black max
                    Lame: Slick trick 100 grain 
 
                                      Photo Marc Darget

    Chevreuil de  Bernard  Arraute  8 Février


Cliquez pour agrandir l'image


A l'aube de ce Mardi 08 Février, une très belle journée s'annonce.
Nous avons rendez-vous au grand parking du bois de MIXE à 07h30.
Sur place, accompagné de Philippe et Christophe, nous retrouvons J.Marc, Gaëtan et Philippe L.
J.Michel devant nous rejoindre un peu plus tard.
Après le traditionnel café, les consignes pour la journée, la chasse commence.
Au cours des trois premières poussées, un certain nombre d'animaux ont été vus par les uns,
entendus par les autres.
Après ce premier bilan, une quatrième poussée est organisée dans le secteur du Coût.
Me trouvant sur la même ligne que J.Marc et J.Michel, au bout d'un moment j'ai entendu
un déplacement dans les feuilles, puis plus rien. J'ai cru que ces animaux avaient capté mon odeur.
Caché par un bouquet d'arbres, je ne bouge pas. Puis deux chevrettes espacées de 15 mètres environ,
arrivent sur ma gauche en pleine course. 
Cliquez pour agrandir l'imageJ'arme, cadre en suivant l'animal le plus jeune, puis dans le mouvement lâche ma flèche.
Là, un bruit, puis une accélération brutale me laisse penser que j'ai touché.
J'ai suivi l'animal sur une trentaine de mètres dans la végétation puis un grand silence,
plus rien ne bouge.
Un moment plus tard, Christophe qui se trouvait à proximité de cet endroit, nous annonce
qu'il à retrouvé la chevrette morte. (Flèche de poumon)

Après les formalités d'usage, bracelet, photos, nous nous sommes rendus autour d'une table
en forêt pour partager un sympathique casse croute.


L'après midi d'autres poussées sans résultats, mais qui ont permis de voir de très beaux animaux.

Un grand merci à J.Marc et Philippe pour leur efficacité.

                        Bernard

                                                                          Chevrette:  22 kg
                                                                          Lieu : Le Coût
                                                                          Distance de tir: 25 mètres
                                                                          Distance de fuite: 30 mètres
                                                                          Arc: MATHEWS  DXT  60#
                                                                          Flèche: Easton FMJ 340
                                                                          Lame: Slick Trick 100 Grains

    Sanglier de Jean Marc  Bois de Mixe  5  Février


Cliquez pour agrandir l'image

Affût du soir au Bois de Mixe, secteur Yango sur  tree stand.
Vers 18h00, alors qu'il fait encore jour, je suis surpris sur  ma gauche  par un
gros sanglier à environ 25m sur  une coulée,  je ne l'avais pas entendu arriver,
la seconde suivante je lâche ma flèche !
Le sanglier se fige et pousse un hurlement, roule sur lui même plusieurs fois 
en se rapprochant  de mon affût, le tout dans un vacarme impressionnant.
Je lui décoche une deuxième flèche, ses mouvements  désordonnés le rapprochent
encore de mon affût à 10m, couché sur le flanc  il ne bouge plus,
je n'hésite pas et lui décoche la dernière flèche de mon carquois, un râle, plus de réaction !
Sur cette action de chasse, trois flèches ont été utilisées, la première de colonne, en avant, le stop net, la deuxième
lui traverse la cage thoracique au niveau de l'arrière des pattes avant et tranche le cœur au passage,
la troisième est plein poumons ;
Il est mort en 30 secondes  et n'a parcouru en roulant que 15m !
Le lendemain matin avec l'aide de copains de l'association  et de Pierre Azarette  (conducteur de chien de sang)
venu  nous prêter main forte nous avons pu récupérer ce bel animal !
 
                            Jean Marc
                                                                                    Sanglier: 83,5kg
                                                                                    Lieux : Bois de Mixe
                                                                                    Distance de tir :  25 m
                                                                                    Distance de fuite : 15m
                                                                                    Arc : Compound HCA Speed pro 70#
                                                                                    Flèche : Easton Alu 2020, lame : Stringer 125g

    Chevreuil de Franck  Bois de  Mixe  16 Janvier


Cliquez pour agrandir l'image
Une journée de chasse collective comme une autre

RDV au grand parking à 8 h, nous sommes une dizaine de chasseurs présents.
Notre vénéré président nous a gâtés de petites viennoiseries,  bref ça commence bien . . .
Hop tout ce petit monde à la chasse, et que chacun soit porteur de son gilet ou brassard fluo.
Les consignes de sécurité ont été données et voilà ce petit train qui se met en marche.

Première poussée et déjà 3 sangliers et un chevreuil de levés sans tir ! ça démarre fort……
La décision est prise de poursuivre ces sangliers sur leur fuite. Hop tous dans les véhicules
pour contourner la colline et les prendre à revers. J Marc et Philippe poussent et nous autres
sommes placés pour essayer d'intercepter, voire faire un tir !
Perso je suis sur une crête qui est très fréquentée par les chevreuils et de ce poste je peux voir tout ce qui se passe en dessous.
L'attente est longue, puis les questions fusent ? Est ce que je suis bien ici ? Ou bien ne serais je pas mieux là bas ?

Tout à coup un bruit de fuite ? C'est sûr c'est un chevreuil qui vient vers moi au galop, je me prépare à un éventuel tir
mais ce dernier passe sur ma gauche à 40 m . . .
Pourvu que  les gars qui sont postés en dessous puissent faire un bon tir . . . Ben non quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.
Tout les gars l'ont vu ce broc, mais il a réussi à passer entre les mailles du filet, c'est un filou . . .
La traque suivante ne donnera pas de meilleurs résultats au niveau de l'efficacité, mais aura tout de même gratifié plusieurs chasseurs
de contacts proches voire très proches avec des chevreuils malheureusement intirables car à la course. (Une bonne douzaine)
Qu'à cela ne tienne, 12h45 c'est l'heure incontournable du repas. Hop tous à la cabane de chasse où le déjeuner prend
des allures gastronomiques……. Apéro aidé de quelques biscuits, ainsi que de quelques olives farcies qui allaient très bien avec
la petite charcuterie . . . Bref !
A TABLE !  Le meilleur reste à venir : un repas pantagruélique nous attend, charcuterie, omelette au jambon . . .
et en plat petites grives en sauce préparées par notre ami J Marc !
Fromage, et dessert accompagné de sa couronne !

Bon après ce déjeuner il faut se bouger, donc tout le monde debout et on va à la chasse !
Cliquez pour agrandir l'imageLà par contre ça ne rigole plus, à chacun son tour !  un de nos jeunes chasseurs est placé avec d'autres
sur une fuite connue, les traqueurs poussent et notre ami Franck va vivre ses premières émotions
intenses d'une chasse à l'arc collective. Trois chevreuils viennent dans sa direction, " la pression monte "
petit à petit ceux-ci se rapprochent du chasseur qui est fixe, ceux-ci auraient pu choisir une autre fuite
à quelques mètres de lui, mais non ils viennent directement vers lui, 30 m, puis 20 m, puis 15 m,
et . . . 5 à 7 m et c'est là que ces animaux décident de faire un stop d'écoute, Franck est armé,
son bras ne tremble pas et flowww il vient de libérer sa flèche qui frappe.
Ce genre de chasse collective a de temps en temps une réussite et ce tir de Franck va le prouver
à plusieurs niveaux.
    1 -    Franck est un jeune chasseur à l'arc, 1ère année  et c'est sa première prise !
    2 -    Le tir de ce dernier est parfait,  pleine cage,  cet animal ne fera que quelques mètres
            avant de s'écrouler.
    3 -    Le tir de sélection est sans reproche car il a laissé passer la chevrette et a privilégié le tir
            de ce chevrillard.

A noter, le premier tir sur chevreuil  de Maxime, le plus jeune de nos chasseurs 15 ans !
(chasse accompagné avec son père Philippe),  tous nos encouragements, la relève est prête !

L'ACAB a vraiment beaucoup de chance, car chaque nouvelle année lui apporte de nouveaux "jeunes" chasseurs,
qui très souvent prélèvent leur premier animal au cours de leur 1ere  année de chasse ! !

Longue vie à l'ACAB, et que St Hubert lui sourit encore durant de nombreuses années.


                          Jean Michel
                                                                              Chevreuil:  17 Kg
                                                                              Lieux : Bois de Mixe
                                                                              Distance de tir : 5 m
                                                                              Distance de fuite : 20 m
                                                                              Arc: Mathews
                                                                              Flèche : CE "Hunter rebel" 6075                                                                           
                                                                              Lame :  Slick trick 125g 


    Brocard de Philippe  Bois de Mixe  13 janvier



  A l'aube d'une  belle journée de janvier nous sommes  à nouveau  réunis au bois de Mixe
pour une  poussée silencieuse, après le traditionnel café du matin, nous voila en route pour
les premières poussées.

La matinée passe très rapidement, pas mal d'animaux sont aperçus, une occasion de tir,
mais rien ne se déroule comme prévu et la motivation n'est pas au beau fixe.

13 heure arrive, fin de chasse, nous prenons un excellent repas en commun dans une excellente
ambiance comme d'habitude, ensuite certains chasseurs  rentrent chez eux, Bernard, Jean Marc
et moi même décidons de finir la journée à l'affût, Bernard et J.Marc vont se poster à leur
tree stand et moi sur un TS à  J.Marc  très judicieusement placé.

Après quelques minutes d'attente, je me retourne et là,  j'aperçois sur ma gauche un superbe brocard qui arrive sur une coulée,
je me prépare au tir, mais l'attente devient longue, car ce bel animal  immobilisé derrière des noisetiers et en train de manger
des feuilles de ronce.
Cliquez pour agrandir l'imageAu bout d'un moment il se remet en mouvement et arrive dans une zone bien dégagée,
je réarme mon arc, le vise et je  lâche ma flèche qui le transperce plein poumons.

Il détale sur quelques mètres et s'effondre, puis dégringole jusqu'en bas de la pente
et s'immobilise.

J'attends la demi-heure règlementaire, je vais voir mon animal, un beau brocard en velours,
je le remonte prés de la route en attente de  Bernard et de  J.Marc qui ne tardent pas à arriver
heureux et surpris de la conclusion de cette journée de chasse.

Nous nous quittons après leurs félicitations et les traditionnelles photos en nous donnant rendez vous pour une nouvelle partie de chasse sur ce beau territoire !

                      Philippe
                                                                              Brocard :  27 Kg
                                                                              Lieux : Bois de Mixe
                                                                              Distance de tir : 28 m
                                                                              Distance de fuite : 35 m
                                                                              Arc:  Elite GTO 60#
                                                                              Flèche : Beman Vbrake 340                                                                           
                                                                              Lame :  Slick trick 100g 


    Brocard de Vincent  Ossages  26 Décembre



  Ce matin réveil en sursaut à 5 h 45, impossible de me redormir et de rattraper le manque de sommeil de ces
  2 derniers soirs, quoi faire je suis barbouillé fatigué et dehors il fait un froid polaire - 7 °c,
  tant pis 7h l'appel de la forêt est trop fort, je sors, la voiture est blanche de gelée  je pars enfin,
  je crois que je suis le seul taré dans les chemins de campagne vers ma destination, pas une voiture,
  que des maisons avec les cheminées qui fument. . . Qu'est qu'ils doivent être bien au chaud.
  Arrivé en  bordure du bois, je me prépare et hésite encore à aller passer des heures à me geler,
  tant pis j'y vais !  Je marche et tout craque sous mais pied c'est vraiment l'horreur,
  je crois même que les chevreuils du village d'à côté m'entendent marcher.
  Arrivé au poste, je me cale dans mon arbre, mes pieds sont déjà congelés, je n'ai pas froid j'ai mal !
  Maintenant  on y est. . .  Un peu de bruit derrière, mince un écureuil, AH AH devant  ? ?
  Non, des palombes entrain de descendent se nourrir !
Cliquez pour agrandir l'image  Au bout de presque 2h, des craquements significatifs se font entendre, je me prépare,
  je regarde sur les champs, 3 chevreuils sont entrain de se diriger vers moi,
  la pression monte ! Vous me comprenez ? Ils s'approchent,  je ne les ai plus qu'a 15 m,
  mais le tir m'est impossible depuis là ou je suis; je prie pour qu'ils continuent à suivre
  ce chemin, tout se déroule à merveille. Ils se décident enfin à rentrer dans le bois,
  ça fait plus d'1/4 d'heure qu'ils sont à quelques mètres de moi, 2 rentrent le 3eme est plus
  méfiant et  stoppe à l'entrée, M. . . . c'est foutu il me regarde !

  Devant la femelle et le jeune mâle de l'année ne sont pas trop inquiets, un peu mais pas trop.
  Le retardataire qui est une femelle se met à détaler tandis que les 2 autres ne sont qu'à 5 m
  de moi, surpris ils sursautent et se bloquent à 10 m de moi.
  J'en  profite pour armer mon DXT, mon no-peep est calé, je cale ensuite mon pin
  plein cœur en priant qu'il ne m'arrive pas la même chose qu'il y a quelques jours. . .
  FLOWWWW ma flèche part et crac percute le jeune broc plein cœur. . .
  il détale et disparait derrière le talus à 25m de moi.

  Après la 1/2 heure conventionnelle, je m'apprête à descendre, je vois déjà depuis mon poste des gouttes bien significatives.
  La recherche ne fut pas longue, il est la derrière la gorge à 35 m de mon tir !

            MERCI PERE NOEL  ! !


                            Vincent
                                                                                Brocard: 18  kg
                                                                                Lieu:  Ossages
                                                                                Distance de tir : 10m
                                                                                Distance de fuite: 35m
                                                                                Arc :  Mathews  DXT  60#
                                                                                Flèche:  Beman black max 340, lame: Slick Trick 125 gr

    Brocard de Philippe  Bois de Mixe  12 Décembre


Cliquez pour agrandir l'image

Ce dimanche, nouveau rendez vous de chasse au bois de Mixe, nous sommes une poignée
de braves réunis autour d'un café, des croissants frais que notre Président préféré
nous a apportés et en plus il fait un temps "immense" (comme le disent les Basques).
Nos deux JM nous dévoilent les plans de bataille et nous voila partis pour les
premières poussées où seuls les traqueurs aperçoivent des animaux.

A la troisième poussée, nous savions précisément où se dérobent les chevreuils,
j'avais la délicate mission de placer les postés sur les coulées repérées quelques
jours auparavant,  je  me poster à mon tour à proximité d' une coulée qui m'était inconnue.

Quelques minutes plus tard, deux chevreuils se dérobaient devant Jean Marc qui traquait
à son tour, mais ils  passaient trop loin pour pouvoir essayer de les tirer.
Cliquez pour agrandir l'imageVite  après, un jeune brocard se dérobant à son tour  sur le versant opposé où je me trouvais,
il était très inquiet et au moins à 30 mètres,  je décide de tenter le tir car je suis vraiment
sur de moi, je  vise,  lâche ma flèche et il s'effondre à l'impact !

Jean marc arrive très vite après, il est très content pour moi et me félicite chaleureusement.
Nous ramenons l'animal vers les autres chasseurs, après lui avoir mis le marquage obligatoire
bien sûr, qui me félicitent à leur tour.

La journée continue avec plusieurs poussées successives sans résultat, mais des animaux
sont aperçus, un bon repas convivial clôture cette excellente partie de chasse entre amis  !

                        Philippe

                                                                              Brocard : 18 kg
                                                                              Lieux: Bois de Mixe
                                                                              Distance de tir: 30m
                                                                              Distance de fuite : sur place
                                                                              Arc:  Compound Elite GTO 60#
                                                                              Flèche:  Beman vibrake 340
                                                                              Lame: Slick trick 100grain


    Brocard de Philippe  Maslacq  23 Novembre

Cliquez pour agrandir l'image 

C'est la deuxième fois que je viens  en fin d'après midi, sur ce tree stand placé
dernièrement dans un tout petit bois où je sais la présence de deux chevreuils.
Apres une petite heure d'attente, j'aperçois à une quarantaine de mètres un jeune brocard,
qui marchait tranquillement et mangeait de temps en temps des feuilles de ronce.
Cela dure quelques minutes, à la suite de quoi  il se dirige vers mon TS toujours très calmement.
J'attends qui 'il soit à bonne portée et bien dégagé pour me décider à le tirer, j'arme mon arc,
vise, lâche la corde et là il détale très vite sur trente mètres, s'arrête et regarde dans
la direction où la flèche est plantée au sol. Il repart en marchant sur quelques mètres
et se couche.
Au bout de deux ou trois minutes il se relève et disparait dans le bois.
Mince ! Je l'ai loupé, je descends de mon TS, je regarde ma flèche, pas de sang, juste quatre
ou cinq poils, l'empennage est sec, mais ce n'est pas vrai, je l'ai loupé ! ?

Je me dirige là ou il s'était couché et là je vois quelques petites gouttes de sang, mais rien de terrible à mon avis.

Tout à coup j'entends le broc m'aboyer en s'enfuyant dans une prairie, hé ben oui je l'ai manqué ! ! !
Je me retourne vers la droite et soudain j'aperçois mon broc allongé à vingt mètres, en fait je l'avais bien eu, c'était un deuxième
animal qui s'était enfui.

C'est la première fois qu'il m'arrive une histoire pareille et en plus l'animal n'avait pas du tout saigné, c'est vraiment curieux.

                        Philippe

                                                                      Brocard : 18 kg
                                                                      Lieux: Maslacq
                                                                      Distance de tir: 8m
                                                                      Distance de fuite : 50m
                                                                      Arc:  Compound Elite GTO 60#
                                                                      Flèche:  Beman vibrake 340
                                                                      Lame: Slick trick 100grain

    Brocard de Jean Michel  Maslacq  14  Novembre

 

  Y en a marre !
  Un mois que je suis à espérer que ces diables de palombes daignent descendre un peu histoire de...
  et rien à faire si ce n'est des casses croûtes pantagruéliques entre copains, sans compter les kilos qui s'empilent
  et qu'il faudra éliminer !  Allez hop aujourd'hui je pose le calibre 12 pour le troquer contre mon arc.
  J'ai très envie de chasser à Maslacq car ça fait trop longtemps que je n'y suis pas allé.
      Un petit affût du matin sur le TS de Philippe de 7h15 à 8h ne donnera rien. Bon je vais me dégourdir les jambes
      en chassant un peu à l'approche; je remonte la languette de bois sans bruit jusqu'à un grand roncier qui se trouve
      au sommet, et là ? il m'a semblé entendre un léger bruissement qui pourrait être le bruit d'un chevreuil
      qui se dérobe . . .  Ok si c'est le cas il risque de faire la boucle et de revenir vers moi en faisant le tour
      (ou du moins je l'espère). Je décide donc d'adopter cette stratégie et je fais demi tour sur mes pas en espérant
      le rencontrer à un moment ou un autre. Au bout d'un moment, tout en marchant sans bruit j'entends :
      tchi tchi tchi . . . dans les feuilles mortes. YES je suis sur la bonne voie . . . En quelques pas furtifs,
      je rentre dans le feuillu pour ne pas être repéré et très vite j'aperçois sur le sommet de la crête tout
      d'abord deux oreilles, puis la tête et le cou d'une magnifique chevrette. Lorsqu'elle avance un peu je me rends
      compte que c'est un animal d'exception, elle est vraiment énorme et tout de suite derrière elle un jeune broc
      de l'année apparait.

      Ma décision est prise si je peux faire un tir ce sera sur ce dernier, la femelle est un véritable capital dans cette forêt.
Cliquez pour agrandir l'image      Tout doucement je grignote les mètres l'un après l'autre et enfin j'arrive à portée de tir
      16 m environ. La femelle est plein travers et se décide à avancer sur ma droite, il semble
      que le jeune suivra les pas de sa mère et tout doucement en surveillant des yeux
      les 2 chevreuils j'arme progressivement.
      OK je suis armé, tout s'est bien passé, le jeune rentre dans ma
      fenêtre de tir, la visée est posée . . . flowww ma flèche vole et frappe au défaut
      de l'épaule.
      Les 2 animaux ruent, mais je sais que le second  va faire ses derniers pas.
      Effectivement, je le suis des yeux et 50 m plus loin je le vois s'allonger.

      C'est terminé quelle belle chasse que la chasse à l'arc, que d'émotions à chaque fois,
      quel plaisir de rendre les honneurs à un animal royal tel qu'un chevreuil,

      C'est vraiment trop beau !

                              Agur deneri.

                            Jean michel                                Brocard : 22kg
                                                                                Distance de tir : 16m
                                                                                Distance de fuite : 50m
                                                                                Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                                Flèche:  Easton 340, lame:  Wasp Boss 100 gr



    Brocard de Christophe  Sauvelade  14 Octobre 



  Je suis sur le chemin du retour,  direction Orthez en regardant sur les côtés pour voir si ''les bêtes à cornes''  sont de sortie !
  En arrivant à la limite de Sauvelade  Loubieng, là, au bord d'un champ de maïs, un brocard, le demi-tour s'impose.
  Je gare mon véhicule dans un chemin de terre à 300/ 400m du champ en question, je me prépare rapidement car la nuit n'est pas loin.
  Je suis prêt, je traverse un maïs non encore ramassé, faisant le moins de bruit possible et j'arrive sur le pré où broute MON brocard !
  Une grande respiration et c'est parti, j'avance contre le vent, nickel, je me dis  "ça fait deux fois que je l'approche il se " barre "
  à chaque fois,  là on va voir !
  L'angle du champ de maïs approche et je lui aperçois les oreilles, mon cœur bat si fort qu'il doit l'entendre,  et là d'un coup il se met
  à trottiner dans ma direction, je recule dans la deuxième rangée de maïs, il arrive p….. ! Je vais encore me gratter,
  il est à 20m et là une idée rapide  HEP ! !
  Il s'arrête net, Floooww…  ma flèche vient de le frapper, il part en direction de la route, non il revient en faisant un grand cercle
  pour revenir presque là ou je l'ai fléché ! !

Cliquez pour agrandir l'image  Je tremble de tout mon être,  c'est énorme une émotion à ne pas savoir l'expliquer,
  1,87m  90kg (chut) …  et bien je suis comme un gosse, les larmes aux yeux !
      Note de JP : les chasseurs à l'arc comprendront ! 
  Je vais chercher ma voiture, charge l'animal, arrivé à Orthez, Christen mon fils, sur la photo,
  est comme une balle !
  Hélène, mon épouse, prend la photo qui s'impose d'un grand gamin et d'un petit qui est aussi
  heureux que moi !

                                Christophe     

                                                                      Brocard : 22kg
                                                                      Lieux: Sauvelade
                                                                      Distance de tir: 20m
                                                                      Distance de fuite : En arc de cercle 20m
                                                                      Arc:  Compound PSE Nova 60#
                                                                      Flèche:  Be man Black max                                            Notre ami Christophe
                                                                      Lame: slick trick 100grain                                            et son fils Christen                       
                                                                     
                     

    Sanglier de Philippe  Maslasq  11 Septembre

Cliquez pour agrandir l'image

    Matin et soir voilà déjà plusieurs semaines,  que je surveille des sangliers qui occasionnent
des dégâts dans les maïs.
Après deux loupés mémorables, je n'avais plus espoir de revoir les "bêtes noires."
Ce soir, cela fait déjà une bonne demi heure que j'affûte  sur "la chaise d'affût spécial maïs"
que Jean Marc a fabriqué pour l'occasion !

J'entends  des pas suspects dans une grande flaque d'eau aux abords du champ de maïs et là,
je vois arriver un sanglier, une nouvelle chance se présente à moi, il faut que j'assure !
J'arme mon arc en essayant de me concentrer au maximum, je vise l'animal et j'attends qu'il
soit dans la bonne position pour tirer, tout se passe très vite, à peu prés comme je le souhaitais,
je lâche ma flèche, l'animal fait un petit sursaut à l'impact de la flèche et disparait tranquillement dans le maïs ! ?
Cliquez pour agrandir l'imageJe l'ai manqué, sûr je l'ai manqué ! !
La nuit arrive, je descends de mon affût et je vais rechercher ma flèche, je la retrouve très vite et je vois quelle dégouline de sang.
Je l'ai touché, mais oui je l'ai touché ! !

Il est trop tard pour entamer des recherches,  je rentre chez moi et j'appelle Denis Darly
pour une recherche au sang, nous prenons rendez vous pour le lendemain, sa chienne Tina
se fera un plaisir à me retrouver ce sanglier de 74 kg !

                PS: Un grand merci à Denis et Jonathan Darly et à Tina (superbe teckel à poil dur)
                pour la recherche au sang et bien sur à Jean Michel qui m'a dépecé ce bel animal.

                                  Philippe

                                                                              Sanglier : 74 Kg
                                                                              Lieux : Maslacq
                                                                              Distance de tir : 21 m
                                                                              Distance de fuite :  95 m
                                                                              Arc Elite GTO 60#
                                                                              Flèche : Geologic spine 400
                                                                              Lame :  Slick trick 100g


    Brocard de Jean Michel  Anglet  9 Aout

Cliquez pour agrandir l'image

Voici deux jours que je suis sur les lieux.
Observation avant tout et évaluation du cheptel Je dénombre  6 à 7 chevreuils sur ce territoire.
Après avoir fait mon compte rendu, place à la chasse. J'ai repéré un beau broc (c'est  le territorial)
qui sévit dans un secteur mi-forêt, mi- maïs. Mon approche commence, j'ai pris le vent et tout doucement
je progresse, cela fait deux heures que j'avance à la vitesse d'escargot, mais toujours rien.
Enfin devant moi une tache rousse à environ 60 m, je m'accroupis et tout doucement j'avance,
    après une demi heure d'approche je me rends compte qu'il s'agit d'une chevrette !
    Tant pis, y a qu'à tout recommencer !
    Je continue donc ma progression quand à nouveau une autre tache rousse.
    Là je suis sûr de l'identification, c'est un broc, ce n'est pas le territorial mais je décide de le chasser quand même.
    Je suis à bon vent et petit à petit je me rapproche de lui. Les derniers mètres sont intensifs car la moindre feuille morte craque
    comme des chips, mais ma motivation est intacte et mon chevreuil ne se doute de rien (pour l'instant). Ouf je suis à portée de tir,
    mais si je peux je vais essayer de me rapprocher encore plus car j'ai au moins 25 m et ça fait beaucoup.
    Pourtant je sais que sur cette zone dégagée je ne pourrai pas approcher beaucoup plus près. Je suis maintenant à 22 m,
    et je viens d'avoir une chaleur dans les joues car ayant marché sur une brindille que je n'avais pas vue j'ai failli tout foutre en l'air.
    Le chevreuil qui s'est retourné à ce bruit semble se calmer, c'est curieux car il me voit nous sommes tous les deux sur la prairie,
    mais vu que je suis accroupi il ne reconnait pas la silhouette de l'humain. Ensuite dès qu'il se baisse pour brouter,
    j'arme et Flowwww, ma flèche vole et frappe. Le broc détale sur quelques mètres puis se couche, c'est terminé.

    Voici en quelques lignes une chouette chasse à l'arc à l'approche qui se termine par un superbe prélèvement et que d'émotions ! !

                              Agur deneri.

                                jean michel                              Brocard:  25 kg
                                                                                Distance de tir: 22  m
                                                                                Distance de fuite:  60 m
                                                                                Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                                Flèche:  Easton 340, lame:  Sticker 100 gr

    Renard  de Jean Michel  Maslacq  7 Aout 

Cliquez pour agrandir l'image

    Ce matin, petite approche sur Maslacq. Je viens d'apercevoir un très très beau broc au loin,
    mais impossible pour l'instant de m'en approcher. La zone est une plaine et la culture
    est de mais pour 80% et de tournesol pour 20 %.
    Ce superbe animal est toujours en mouvement et je décide de le suivre.
    J'ai beau tout faire pour essayer de l'intercepter en lui coupant la route, impossible
    de le localiser dans cette masse de végétation bien trop haute à mon goût.
    Je me fie à mon instinct et j'essaie de me mettre à sa place en me disant :
    "si j'étais lui j'irais là plutôt là que là" et j'avance comme ça pendant 3 km.
    Il faut que je me rende à l'évidence, je l'ai perdu . . . Quand . . .  C'est quoi ça là bas ?
    A environ 200 m sur la colline d'en face, il y a un petit carré entre les maïs qui n'est pas cultivé, un petit carré d'environ 1,5 ha.
    Je n'arrive pas à distinguer ce que c'est mais ça bouge, je décide de m'en approcher pour identifier.
    Je suis à env. 100 m et là pas de doutes il s'agit bien de renards, il y a une mère goupil et ses 2 jeunes
    avec lesquels elle s'amuse copieusement. Pour moi une seule solution, vu le vent je dois impérativement contourner toute la colline
    pour attaquer par derrière et pouvoir remonter le vent. Allez c'est parti, je fais tout le tour, je marmonne en moi même,
    "et dire que je fais tout ça pour rien, tu vas voir, le temps que tu arrives là bas ils n'y seront plus....etc..."

    Bref ça y est j'ai fait le tour, mine de rien il fait chaud, très chaud et je suis trempé. Je suis à moins de 50 m de la zone
    et je remonte un rang de maïs à l'approche. Pas évident surtout sur les derniers mètres, d'autant que je suis sur qu'ils n'y seront plus,
    mais je progresse en ignorant mes doutes. J'arrive sur les derniers rangs de maïs juste avant la clairière
    et je me permets une petite relevée pour voir devant moi. Tout à coup un mouvement ? OUPS ! ! Ils sont encore là YES  !
Cliquez pour agrandir l'image    J'ai peut être une chance. Les derniers mètres sont pénibles mais j'y arrive,
    il faut dire que le moindre bruit de feuille sur mon vêtement et tout est foutu.
    J'y suis, je suis au bord et tout s'est bien passé. J'ai maintenant les 3 renards à vue.
    J'avance d'un pas pour sortir la pointe de ma flèche et aussi me donner un peu de champ
    pour armer sans rien toucher, et là maman goupil a vu ma pointe ?
    c'est pas croyable. . . !  elle met ses oreilles en arrière et se défile en rasant l'herbe,
    l'autre jeune tout proche d'elle voit sa réaction et fait de même,
    le troisième lui est occupé à muloter et n'ai rien vu de leur comportement,
    il est dans une position de bondissement, comme un chat devant une souris,
    et m'offre son postérieur.
    J'estime rapidement la distance à env 30 /35 m, je pose mon pointeau sur son anus,  remonte jusqu'au raz de son poil
    et ma flèche vole.....je suis du regard sa trajectoire
    elle est tendue au dessus de son objectif puis au dernier moment perd un peu d'altitude et s'abat sur sa cible. A ce moment là . . POF ! 
    Et le renard se couche sur son flan droit.  Je vais directement sur lui pensant qu'il a été frappé pleine colonne, et là non surprise,
    en fait la flèche a bien pénétré par l'anus et l'a embroché tout du long jusqu'à stopper sa course à la sortie du crane entre les 2 yeux.
    Ma foi pour un tir de longueur je suis plutôt fier car avec un arc ce n'est pas du tout évident.
    Pas évident certes sauf quand St Ignace et St Hubert veillent sur nous. . . J'ai vérifié aux pas la distance et il y a exactement 33 m.

    Ma foi j'ai perdu ce beau broc, mais ce renard m'a redonné du moral et surtout quelle superbe approche.
    Décidément, cette chasse est la plus belle qui soit.
    Bonnes flèches à tous et . . .  Agur deneri !

                      Jean Michel
                                                                                Renard
                                                                                Distance de tir: 33  m
                                                                                Distance de fuite:  Sur place !
                                                                                Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                                Flèche:  Easton 340, lame:  Sticker 100 gr
   

    Brocard de Philippe  Maslacq  4 Aout 

Cliquez pour agrandir l'image   
   
  Il est 14h00, il fait plus de 30 °, je n'ai rien envie de faire avec cette chaleur,
  je décide alors de partir à l'affût dans un bois sur un de mes tree stand,
  au moins là je serai à l'ombre.
  Après une heure d'affût, j'entends dans le bois le bruit d'un animal qui gratte le sol,
  cela dure une dizaine de minutes, puis plus rien pendant un bon quart d'heure. 
  Tout d'un coup, je vois à une trentaine de mètres de moi les branches d'un noisetier s'agiter
  très fortement et là, je distingue un brocard qui marque son territoire.
  Quand il eut fini de martyriser les arbustes, il se dirigea vers mon TS tranquillement
  en cueillant  quelques herbes de ci delà ; quand il fut à bonne distance,
  je décochai une flèche qui le transperça au défaut de l'épaule.
  Il détala à très vive allure et s'écroula net au bout d'une trentaine de  mètres.

  Voyant qu'il ne bougeait plus, je descends de mon TS pour aller le contempler et lui rendre les honneurs.
  Belle après midi de chasse, pleine d'émotions, malgré la canicule


                Philippe

                                                                              Brocard : 25 Kg
                                                                              Lieux : Maslacq
                                                                              Distance de tir : 21 m
                                                                              Distance de fuite :  30 m
                                                                              Arc Elite GTO 60#
                                                                              Flèche : Geologic spine 400
                                                                              Lame :  Slick trick 100g

  Brocard de Jean Marc  Maslacq  27  Juillet

Cliquez pour agrandir l'image

   
    Il fait très beau, léger vent d'est, le sol paraît bien fréquenté autour de mon affût.
    Vers 7h30, dans mon dos un broc descend vers moi. Je suis sous le vent et je m'aperçois
    qu'il boite d'une patte avant. Il s'arrête souvent ne pouvant se déplacer facilement,
    à 30m il m'a senti, hésite et rentre dans la végétation, il s'éloigne, mais je vais tenter
    un tir sur cet animal handicapé, la flèche vol, mais brocard détale  dans un immense roncier ;
    impossible de dire s'il est touché ?
    J'attends une heure et là, en contre bas, un broc donne de la voix, je le vois, il s'approche,
    il marque son territoire à 20m devant moi.
    Je l'attends et soudain il lève la tête et s'approche rapidement du roncier du premier animal ; il est inquiet et disparaît !
Cliquez pour agrandir l'image    Il est temps d'aller récupérer ma flèche et de mieux analyser mon  tir.
    Le premier brocard est touché il y a du sang au sol, je l'ai tiré à 35m, la flèche
    l'a traversé, j'arrête là ma recherche, je fais appel à Denis Darly et sa chienne de sang
    Tina qui n'aurapas de peine de retrouver mon chevreuil  mort à l'intérieur du roncier,
    il aura parcouru 40m .

    Il avait la patte avant droite cassée et mal ressoudée.

              Jean Marc                                               Brocard: 25.5  kg
                                                                              Distance de tir:  35 m
                                                                              Distance de fuite:  50 m
                                                                              Arc :  Campound HCA Speed pro 70#
                                                                              Flèche: Easton Alu 2020, lame: Stinger Magus 125g


    Brocard de Jean Marc  Arraute  24 Juillet 

Cliquez pour agrandir l'image   


    Par deux fois, très tôt le matin, un brocard vient marquer son territoire tout prés de moi,
    je n'ai pas encore eu de situation de tir proche.
    Ce jour là vers 7h00, il apparaît d'un petit ravin à ma gauche, il trottine à 20m
    de mon affût, je suis prêt, la flèche est partie, 30m plus loin il s'écroule !

                      Jean Marc                                       Brocard: 26  kg
                                                                              Distance de tir:  20 m
                                                                              Distance de fuite: sur place
                                                                              Arc :  Campound HCA Speed pro 70#
                                                                              Flèche: Easton Alu 2020, lame: Stinger Magus 125g

  Brocard de Jean Michel  Arraute  19 juillet 

Cliquez pour agrandir l'image   

    La chasse d'aujourd'hui a commencé hier en fait. Hier j'ai jumelé ce broc
    afin d'avoir quelques renseignements sur ses habitudes quotidiennes.
    J'ai pu le suivre pendant relativement longtemps ce qui m'a permis d'engranger
    un max d'infos qui j'espère me serviront.
    Voilà aujourd'hui j'y suis mais avec un arc à la main, les jumelles sont restées
    dans la voiture.
    J'ai décidé de l'attendre à son retour car je l'ai vu la veille passer de son territoire
    à celui d'a côté et coller une dérouillée au jeune broc qui y réside. J'arrive sur les lieux,
    et malheureusement je le vois qui traverse devant moi à environ 120 m.
    C'est trop tard pour l'attendre au retour, je décide donc de le contourner et de lui tenter
    une approche. J'avance à pas de velours, le plus prudemment possible, quand, je tombe nez à nez avec une chevrette et un chevrillard.
    Ils ne m'ont pas vu ni senti, ils sont à 16 ou 17 m et je suis figé et prie pour qu'ils ne me voient pas. Tout se passe bien,
    ils continuent leur route tout en se nourrissant un peu ici et là.  Nous sommes en période de rut et mon expérience me dit :
    Ne vas pas plus loin, il est pratiquement sur qu'un broc va suivre cette femelle pour s'assurer si elle est prête ou pas.
    Je me dis OK, je me pose ici même et j'attends. J'ai trouvé un bois mort pour m'asseoir et l'attente commence.
    Cela fait environ 30 ou 40 mn que j'attends quand j'entends un petit bruit de pas sur ma gauche ?? C'est lui c'est sûr ! ! 
Cliquez pour agrandir l'image    Je me prépare et très vite je l'aperçois qui se dirige vers moi, qu'il est beau,il est vraiment splendide
    au soleil, mais ce n'est pas lui que j'attends, lui c'est le jeune qui se fait dérouiller par le gros.
    Je décide de ne pas le tirer pourtant il passe à 3,50 m de moi mais je le laisse filer.
    Les minutes passent, ce broc a disparu dans la nature, tout comme il est apparu d'ailleurs et
    je commence à avoir des doutes : J'aurai du le tirer, si ça se trouve le gros ne viendra pas ?  etc..
    15 mn plus tard, un bruit de branches qui cassent AHHHH me dis je ça c'est lui ?
    Bien possible que ce soit lui et vu qu'il suit la femelle à la trace il devra tout comme l'autre passer
    devant moi. Je me prépare. Quelques minutes plus tard je l'aperçois, il est loin et dans la végétation
    je ne distingue pas si c'est lui ou pas. Il avance petit à petit et prend la bonne direction.
    Le voilà à 25 m je le vois parfaitement et j'ai confirmation c'est bien lui, je me dis dès qu'il passe
    derrière cet arbre j'arme et c'est ce qu'il fait, je suis armé et prêt à tirer mais il se rapproche,
    j'attends, 12 m, 10 m, 7 m... Flouwwww, ma flèche vient de le frapper au défaut de l'épaule,
    curieusement au lieu de fuir en cassant tout devant lui, il reste figé et il semble qu'il ait compris.
    Il fait 3, 4 pas sur le coté, tourne sur lui même, vacille, et repart au pas sur 7 m puis s'arrête
    de nouveau.
    Il se couche et voilà c'est fini.
    Ce superbe animal est mort à vue à quelques mètres du tir. Quel moment exceptionnel et palpitant.

    Voila une petite histoire de chasse à l'approche cumulée avec un affût au sol qui a été concluant.

                                Agur deneri.

                                Jean Michel.

                                                                              Brocard: 30.1  kg
                                                                              Distance de tir:  7 m
                                                                              Distance de fuite: 9  m
                                                                              Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                              Flèche:  Easton 340, lame:  Wasp Boss 100 gr


    Brocard de Jean Michel  Bois de Mixe  12 Juillet 



Cliquez pour agrandir l'image  Ce matin Philippe et son copain Gaétan, J marc, Bernard et moi avons décidé
  de se faire une petite partie de chasse à l'approche .
  Je suis le premier sur les lieux et déjà à 6h45 une sérénade de brocs
  se fait entendre à quelques centaines de mètres de la cabane des chasseurs,
  je les entends même se battre. Serait-ce un signe prometteur ?
  Ensuite les copains arrivent, petit café offert par notre ami Bernard,
  grande attention qui séduit toujours.  J Marc propose de chasser un petit vallon
  en premier lieu, je lui signale la présence de ces 3 brocs qui se sont battus juste
  avant son arrivée et d'un commun accord nous décidons de plutôt commencer par ce secteur.
  Chacun prendra un itinéraire qu'il suivra à l'approche à la suite de quoi rdv à la cabane
  si rien ne se passe.  Pour moi c'est sur la droite que je vais attaquer.  Me voilà en place,
  camouflé et l'arc à la main.  Je progresse à tous petits pas et le plus discrètement possible,
  mais la feuille craque comme des chips..... Pas facile !
  Tout à coup sur la hauteur,  alors qu'il n'y a pas du tout de vent  je vois un noisetier en branle ? OK il est là  !
  Par contre, nous sommes séparés par une distance d'au moins 60 m. Tant pis je décide de l'approche. "Qui risque rien n'a rien "
  Etant donné l'état du sol, je n'ai qu'une seule solution pour progresser, le surveiller et dès que je vois les branches bouger,
  progresser d'un pas ou deux ..... Même chose lorsqu'il gratte au sol.... Je suis trempe de sueur rien qu'avec l'adrénaline
  que me procure cette approche finale, tout va se jouer maintenant, soit je réussis, soit j'échoue....... 30 m il ne se doute toujours de rien,
  25 m ça va mais c'est de plus en plus chaud (dans tous les sens d'ailleurs) 20 m  il bouge, il semble qu'il vienne vers moi ?
  YES confirmé il vient vers moi, il va passer derrière un roncier et j'en profite pour armer. Mmmmais il est ou ?
  "Chuis" armé et il ne sort pas ?? La pression de mon arc tendu devient insupportable quand enfin il réapparait.
  Avance encore un peu et ça va être bon.... Là par contre il se rend compte de quelque chose ? Il regarde vers moi avec insistance,
  il est à 17 m, je n'en peux plus je sens que je vais être obligé de raccompagner mon arc mes muscles sont tétanisés,
  c'est à ce moment précis que . . .
Cliquez pour agrandir l'image  Ais-je bougé ?  Le broc s'avance de 2 ou 3 pas en me regardant le cou tendu,
  une fenêtre de tir s'ouvre. Ma flèche est enfin libérée et frappe.
  C'est malgré moi, j'ai cette image incrustée en mémoire avec ce magnifique petit prince
  presque arrogant le cou tendu qui me regarde comme si j'étais un concurrent et qui semble
  me dire "qu'est ce que t'as toi tu me cherches ? Si tu veux en découdre c'est le moment
  tu tombes bien", il faut dire que nous sommes en période de rut et que les males ont du pain
  sur la planche.
  Voila c'est terminé, le petit prince n'est plus, et toujours à ce moment précis la gorge serrée
  et ce double sentiment indescriptible devant le roi de nos forêts ...

    Voici en quelques lignes les émotions de la chasse de ce matin, un arc à la main.

                                  Agur deneri.

                              Jean Michel.                            Brocard : 27kg
                                                                                Distance de tir : 18m
                                                                                Distance de fuite : sur place
                                                                                Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                                Flèche:  Easton 340, lame:  Wasp Boss 100 gr

           

    Renard de Philippe  à Maslacq    11 Juillet



Cliquez pour agrandir l'image    Ce matin il est tout juste 6h00, je pars à l'affût sur mon TS à Maslacq.
    Sur le pré qui borde le bois où je me trouve, j'aperçois un renard assis à 50 mètres de moi,
    je m'accroupis et j'imite le cri du mulot, du moins j'essaie !  Pour l'attirer.
    Ça marche ! il se dirige vers moi assez rapidement, il est à 30 mètres et la je décide de tirer,
    la flèche part et le transperce, sur l'impact il est projeté au sol et roule sur lui même,
    il se relève tant bien que mal, tourne en rond en essayant de se mordre la ou la flèche l'a touché,
    il s'écroule plusieurs fois et réussi à rentrer dans le bois.

    J'attends quelques instants et je rejoints mon TS.
Cliquez pour agrandir l'image    Au bout de 1h45 d'attente, un autre renard se dirige vers mon TS !  Au moment où j'arme mon arc,
    le renard m'aperçoit et il s'enfuit, je lâche ma flèche et elle lui passe juste devant et goupil
    en profite pour s'enfoncer dans le bois à très vive allure !
    Au retour de mon affût je vais voir si je trouve le premier renard.
    Effectivement je retrouve la piste de  sang qui se dirige vers un énorme roncier pratiquement
    impénétrable, au bout d'un moment, j'aperçois mon renard mort allongé sous un tronc d'arbre.

    Je suis assez content de ma prise car le renard est un gibier très difficile à prélever avec un arc.


                                  Philippe

                                                                              Renard
                                                                              Lieux : Maslacq
                                                                              Distance de tir : 30 mètres
                                                                              Distance de fuite :  60 mètres
                                                                              Arc Elite GTO 60#
                                                                              Flèche : Beman VBrake 340
                                                                              Lame :  Slick trick 100g

    Brocard  de Jean Marc  Bois de Mixe  28 Juin

                           
Cliquez pour agrandir l'image
  Ce lundi 28 Juin je rejoins Jean Michel au Bois de mixe.
  Il a fléché un brocard la veille au soir, mais n'a pas réussi à le trouver.
  Un conducteur de chien de sang Pierre Azarette,  nous rejoint vers  6h30.
  Jean Michel  et Pierre ont démarré leur recherche et je me décide à me placer
  en couverture sur une fuite, vers le bas de la colline.
  Des que nos deux amis arrivent sur le sommet,
  je vois un brocard descendre à la course !
Cliquez pour agrandir l'image

    Il vient sur moi, j'arme mon arc, mais j'ai le vent dans mon dos, à mon niveau il stoppe net !
    M 'aurait-il senti ?  Trop tard,  la flèche est partie !
    Il  court sur 40m, s'arrête et s'écroule,  pas plus de 5 secondes !
    A 7h30,  Pierre  et Jean Michel ont retrouvé le brocard de la veille et nous voilà
    avec nos deux chevreuils !

    Quelle formidable opportunité !

                                Jean Marc
                                                                              Brocard: 26 kg
                                                                              Lieux: Bois de Mixe
                                                                              Distance de tir:  7 m
                                                                              Distance de fuite: 40 m
                                                                              Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                              Flèche: Easton Alu 2020, lame: Stricker 100g


Cliquez pour agrandir l'image




Cliquez pour agrandir l'image


Cliquez pour agrandir l'image

    Brocard de Jean  Michel  Bois de Mixe  28 Juin 


Cliquez pour agrandir l'image 
  Ce soir je vais tenter une approche.
  Le vent est légèrement soutenu ce qui va me permettre de me déplacer sans bruit.
  J'opte pour la palombière à  Gérard, j'ai connaissance d'un beau broc à cet endroit,
  ainsi que d'un plus jeune mais très actif.
  Deux fois déjà l'un comme l'autre m'ont trompé en essayant de les approcher,
  ce soir je me dis , jamais 2 sans 3 on verra bien.
  Je vais bientôt rentrer sur le territoire de ces animaux, je suis patient et tous me gestes
  sont lents et contrôlés "ou du moins au mieux"...
  Bon j'y suis, je suis en plein dedans, maintenant il faut que je le découvre
  avant que ce ne soit lui . . .
  Le premier carré, rien !  j'en ai fait tout le tour je n'ai rien vu. Je reviens en arrière pour reprendre le vent et faire la deuxième zone
  (il y en a trois ou je suis susceptible de les rencontrer). J'attaque la deuxième, petit pas à petits pas j'évolue en silence,
  toujours rien,  mais je ne me décourage pas et je scrute chaque tache orange en me disant que peut être ! !
Cliquez pour agrandir l'image  Tout à coup, je ne le vois pas mais j'ai entendu un petit bruit ? C'est lui ?? environ 60 m
  plus bas,  j'ai beau tout vérifier je ne vois rien . . .
  Je suis fixe et j'observe, env 3 ou 4 mn plus tard un autre bruit mais plus en avant ?
  Sur, je suis sur que c'est lui mais je ne le vois toujours pas.... Je me dirige au bruit
  et avance avec lui,  quand tout à coup je l'aperçois !  Qu'il est beau, mon dieu qu'il est beau,
  c'est toujours un grand privilège de pouvoir observer ces animaux dans leur élément ;
  Bon maintenant pas de bêtises, je vais le suivre à distance raisonnable et si une occasion
  se présente . . .
  Cela fait maintenant une vingtaine de minutes que je le suis, il se dirige vers un petit goulet
  qui m'arrange bien car cette zone rétrécie peut m'aider à m'approcher suffisamment prêt
  pour un éventuel tir.
                                                                                                                                                        Belle recherche de Pierre Azarete
                                                                                                                                                                et sa chienne Alliance !
 
  Tout se passe bien jusque là, il continue vers cet endroit Yess ! .... Je prends les devants et délicatement, sans aucun bruit je le dépasse
  et vais me poster à la sortie du petit goulet.
  OK je suis en place et il arrive, 30 m, 25 m, 20 m, 17 m . . . mon arc est tendu, j'attends d'avoir une bonne fenêtre dégagée
  des brindilles, ça y est il est 3/4 avant droit ! !
  Flouwwwww ma flèche vole et le frappe pleine cage.

  Il détale vers le bas de la foret, la nuit commence à tomber et je décide d'attendre le lendemain pour aller à sa recherche.
  Par sécurité j'appelle Pierre Azarete, conducteur de chien de sang, qui me dit Ok,  pas de problème, je serai là à 6h30.
  Le lendemain sa petite Teckel "Alliance" aura remarquablement vite fait de retrouver ce jeune et magnifique brocard
  couché sur son flan.
  Voici donc un petit récit de ma chasse à l'approche.

          Agur deneri.

                            Jean Michel

                                                                              Brocard: 25 kg
                                                                              Lieux: Bois de Mixe
                                                                              Distance de tir:  17 m
                                                                              Distance de fuite: 150 m
                                                                              Arc :  Campound HCA Speed pro 65#
                                                                              Flèche:  Easton 340, lame:  Wasp Bullet 100 gr



    Brocard  de Jean Marc  Bois de Mixe  23 Juin


Cliquez pour agrandir l'image

  Affût du matin  sur tree-stand,  il y a un vieux mâle,
  souvent vu, mais très prudent !
  Vers 9h15, je le vois, il descend et marque son territoire.
  Je suis sous le vent à cet endroit et pourtant il s'approche.
  J'arme mon arc et je sais qu'il faut tirer dès que possible, il va me sentir ?
Cliquez pour agrandir l'image


  Il est à 15m, ça y est ma flèche est partie ! Il détale, remonte le bois . . .
  Apres 1h30 d'attente, je commence ma recherche avec Jean Michel,
  on arrête  à une cinquantaine de mètres,  la piste au sang n'est plus évidente.
  L'après midi j'ai rendez vous avec un conducteur de chien de sang Denis Darly
  et son fils qui,  à l'aide de sa chienne Tina,  retrouve mon chevreuil en moins de 10mn !
  Il a fait 100m ! !

                                                                                                                                                                  Beau brocard de 31 kg !
                            Jean Marc
Cliquez pour agrandir l'image
                                    A souligner l'excellent travail de recherche de Denis Darly aidé de son fils et de sa chienne Tina .

                                                                                    Brocard: 31kg !  Age estimé 7 à 8ans
                                                                                    Distance de tir :  15 m
                                                                                    Distance de fuite : 100 m
                                                                                    Arc : Compound HCA Speed pro 65#
                                                                                    Flèche : Easton Alu 2020, lame : Stricker 100g



    Sanglier de Gregory  à Arrengosse  Juin  

Cliquez pour agrandir l'image 


  Samedi soir 19h,  je suis campé sur une souche près d'un talus et j'attends patiemment
  qu' une occasion se présente , grande fut ma joie quand après 20 mn d' attente un sanglier
  apparait a 40 m de là , il part sur ma droite longe le fossé et passe derrière un chablis de 20 m ,
  le temps pour moi de me redresser et de lui emboiter le pas, le vent est bon,
  au moment où je débouche je le vois revenant nez au sol à la recherche  d' une odeur,
  probablement intrigué,  sans réfléchi,  spontanément j'arme et décoche  . . .


                                       
                                                 



Cliquez pour agrandir l'image


  . . . la flèche vole sur 25 m et le frappe plein cœur, l' atteinte est parfaite la flèche a coupé
    le cœur et une partie des poumons et est rentrée de 2 cm  dans l' épaule opposée ,
    il a parcouru 30 m et  s 'est couché , une belle séquence de chasse illuminée
    par les derniers rayons de soleil qui vint clôturer cette superbe journée  .

    Mes amitiés à tous les chasseurs de l'ACAB  en leur souhaitant la même réussite !


                      Greg                                        
                                                                              Sanglier :  70kg                 
                                                                              Lieu :  Arrengosse (Landes)
                                                                              Distance de tir :  25m
                                                                              Distance de fuite :  30m
                                                                              Arc :  Longbow "Grand Gallois" 80lbs  à 27''
                                                                              Flèche :  Bois 42 grammes
                                                                              Lames :  Little Harppeur  150gr de ma fabrication


                                                                    Haut de page

Copyright © 2010. Tous droits réservés. 
                          
Contactez l'auteur:  acabb@orange.fr                             Mise à jour 
samedi 22 juin 2019